Crowdfunding : le principe de financement participatif

Crowdfunding : le principe de financement participatif

Le Crowdfunding est un terme emprunté de l’anglais pour désigner le financement participatif. La démarche vise à réunir une certaine somme d’argent pour la réalisation d’un projet. Le système est parfait pour les personnes qui ont un bon projet, mais disposant de peu ou pas de capital pour la démarrer. Voyons cela de plus près.

Qu’est-ce que le Crowdfunding ?

La pratique a déjà réuni des millions d’internautes autour d’une cause. Le Crowdfunding est une solution de financement. Il est rendu possible grâce à la participation de toutes les personnes qui veulent bien se lier à une cause en particulier. Les thèmes nécessitant la collaboration sont variés. Cela va de la création d’une entreprise à l’achat d’un cadeau d’anniversaire.

Souvent, il est utilisé pour venir compléter d’autres outils de financement comme les prêts bancaires. Le Crowdfunding est un projet qui permet aux personnes d’établir le contact avec des financiers. Ces derniers sont essentiellement formés par des particuliers philanthropes ou désireux de se faire un peu de profit suite à un emprunt.

En d’autres termes, c’est un financement participatif qui permet de réaliser une collecte de fonds. Elle s’opère toujours à travers une plateforme implantée sur internet et met en scène plusieurs contributeurs. Pour établir une transparence, le financement de chaque projet est tracé ou suivi de près.

Chaque plateforme possède sa propre thématique. Par exemple, certaines se sont spécialisées dans l’énergie renouvelable. D’autres existent pour permettre le financement d’un projet immobilier ou l’obtention d’un prêt étudiant. Cette pratique est devenue un marché de niche pour certaines plateformes. C’est le cas pour le Crowdfunding dans le domaine de la religion ou du sport.

Dans quels domaines s’applique le Crowdfunding ?

Le financement participatif est une forme de financement qui s’applique dans différents domaines. Son aspect varie en fonction de cela. Par exemple, dans le domaine de la religion, le projet de financement se présente sous forme de don. La donation effectuée par les intervenants se fait alors sur un coup de cœur. Aucune contrepartie n’est requise.

Cependant, il existe d’autres formes de don comprenant une contrepartie à titre symbolique. La personne concernée peut alors remercier ses financeurs en leur offrant une carte postale, un objet décoratif… Généralement, ce sont les entreprises qui optent pour cette démarche.

Dans certains domaines comme celle destinée à la réalisation de projet professionnel, le financement prend la forme d’un prêt. Il peut se faire avec ou sans intérêt ou à travers des mini bons. La démarche permet de réunir les sommes qui ne sont pas prises en compte par les institutions bancaires. Pour les conditions de remboursement, elles varient d’une plateforme à une autre.

Toujours sur le plan professionnel, le Crowdfunding est disponible sous forme d’investissement. Il se présente alors sous forme de capital. En guise de récompense à leurs participations, les financeurs reçoivent des plus-values ou des dividendes. Autrement, ils sont rémunérés à travers des commissions sur le chiffre d’affaires de l’entreprise ou sous forme d’intérêt.

Quels sont les avantages et les inconvénients du Crowdfunding ?

Les avantages de cette méthode sont nombreux, comparés aux inconvénients rencontrés au niveau de la démarche.

Les avantages

Le Crowdfunding a donné naissance à un nouveau système de financement en dehors du traditionnel emprunt bancaire. Contrairement à ce dernier, il ne demande aucun document administratif qui permet de valider ou non la demande de prêt. Les personnes (morales ou physiques) qui y ont recours sont alors beaucoup plus variées en raison de cette plus grande liberté. L’argent nécessaire ou une partie de celui-ci peut être obtenu dans un délai assez court.

Le principe permet aux petites entreprises de faire surface sans forcément s’endetter pour y parvenir. Il dispose de l’aide et du soutien financier nécessaire pour cela (grâce à la mise en relation des financeurs avec les demandeurs).

La diversité des possibilités à entreprendre le rend également intéressant. Les personnes qui ont besoin d’argent peuvent choisir entre recevoir un don, un fonds d’investissement ou un prêt financier. Le choix du prêteur se fait alors en fonction de la nature de son projet.

Les inconvénients

Les inconvénients du Crowdfunding vont dépendre de la nature du projet entamé. Par exemple, dans le cadre d’un prêt ou d’un investissement financier, des inconvénients sont palpables. Pour montrer à leurs investisseurs que le projet est rentable, le prêteur est obligé de prouver que son business génère du profit. Dans le cas où il n’arrive pas à rembourser son emprunt, il est forcé d’arrêter son activité.

Dans le cadre d’une levée de fonds, le porteur de projet est obligé de partager ses dividendes avec tous les actionnaires. Même si l’activité est profitable, lorsque le nombre d’actionnaires est trop important, les bénéfices demeurent petits pour le porteur de projet. Il faut donc faire attention à les limiter afin de garder un maximum de profit satisfaisant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici